Du littéraire au filmique. Système du récit

Il est mille et une façon de raconter. Allant à l’encontre de l’orthodoxie narratologique en la matière, ce livre, qui interroge les pratiques narratives du romancier, du dramaturge et du cinéaste dans la perspective d’une « narratologie de l’expression », propose un système du récit dont le principe premier présuppose l’existence, entre l’auteur empirique et le narrateur explicite, d’une instance fondamentalement responsable de la communication narrative, le narrator. Une relecture du Platon de la République et un ré-examen de certains « cas » classiques de la narratologie (des Mille et Une nuits à La Recherche de Proust), permettent de définir les deux modes fondamentaux de la communication narrative: la narration et la monstration. On jettera ici, à l’aide de tels concepts, les bases d’une théorie narratologique que l’on appliquera d’abord au cinéma des premiers temps. À cette fin, on interrogera le statut narratif des films Lumière et on évaluera l’importance de l’apparition et du développement du montage. Enfin, une approche narratologique de la récente production italo-soviétique Les Yeux noirs permettra de comprendre le rôle du narrateur en voix off, délégué par ce « grand imagier » qu’est le méga-narrateur filmique.

 

Ce contenu a été mis à jour le 13 août 2018 à 16 h 26 min.